Publier sur KDP

Les eBooks : Rapide présentation


Vendre ou laisser mon livre en libre circulation ?


Choisir sa (ou ses) plateforme(s) de publication

Pourquoi Kindle Direct Publishing ?

Parce qu'elle est juste incontournable si vous souhaitez atteindre un large auditoire. Rares sont les acheteurs de consommables numériques (je ne parle pas que de livres) qui ne possèdent pas de compte Amazon.

 

Après, à vous de voir si vous souhaitez laissez l'exclusivité de la diffusion au géant américain.

 

Pour mon coup d'essai, j'ai choisi de commencer en publiant uniquement mon roman sur la plateforme d'Amazon. "Pourquoi ?" me demanderez-vous. Parce que j'ai vendu mon âme au consumérisme pardi ! Non, blague à part, il y a une raison essentielle à cela, l'abonnement Kindle Unlimited.

 

Cet abonnement dont je vous parlais dans l'introduction permet aux lecteurs cotisants de lire (presque) autant de livres qu'ils le souhaitent pour un forfait de 9,99€ par mois. Sachant qu'un lecteur Kindle abonné a moins de chance d'acheter un livre hors catalogue, je craignais de passer à côté de nombreux lecteurs Kindle.

 

"Mais en négligeant les clients de Kobo, Carrefour et Google par exemple, tu passes tout de même à côté de nombreux lecteurs !" me répondrez-vous. Eh bien oui, c'est sûr. Mais il a fallu faire un choix. Et pour ne rien vous cacher, la centralisation des activités a beaucoup pesé lors de ma décision. Se concentrer sur un seul site est beaucoup plus simple lorsque vous devez en parallèle gérer votre travail, la communication de votre premier livre et votre vie sociale.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'abonnement Kindle, je vous conseille vivement de faire un détour par le blog de l'auteur Jacques Vandroux, et notamment sur cet article expliquant très clairement  les tenants et aboutissants de la formule d'Amazon.

Publier sur KDP

Pourquoi Kindle Direct Publishing ?


La mise en forme du texte


La couverture


Déposer son livre électronique sur KDP


Pour conclure

La mise en forme du Texte

Avant toute chose, je vous invite à consulter les deux éléments suivants :

 

 

Les deux liens listés ci-dessus correspondent à de la documentation officielle Amazon. Assez complets, ils devraient pouvoir répondre à la plupart de vos questions.

 

 

La Police (Fonte) de votre texte

Si vous n'avez jamais tenu de liseuse entre vos mains (ce qui était mon cas), sachez qu'il est possible pour les lecteurs de Kindle de modifier la police d'écriture. Vous l'aurez compris, il est ainsi inutile de chercher à mettre certains des éléments de votre texte en avant en jouant sur la fonte. En revanche, les éléments en  Gras et en Italique seront correctement restitués sur la version numérique de votre livre.

 

Pour rentrer plus dans le détail, lorsque votre document sera lu sur une liseuse Kindle, la police sera automatiquement passée à Bookerly, une fonte créée spécialement pour Amazon. Les lecteurs pourront, au choix, la remplacer par :

 

  • Amazon Ember et Amazon Ember Bold;
  • Baskerville;
  • Caecilia et Caecilia Condensed;
  • Futura;
  • Helvetica;
  • OpenDyslexic;
  • Palatino;
  •  

    Note : Si vous choisissez l'une des polices listées ci-dessus pour uploader votre fichier, la liseuse indiquera au lecteur que cette police est celle choisie par l'éditeur.

     

    Si vous souhaitez tout de même jouer le jeu à fond et utiliser une police adaptée aux livres électroniques, je vous conseille la Baskerville (la vraie, pas la Baskerville Old Face de Word), désignée meilleure police de lecture par le site archimag.com.

     

     

    La Taille du Texte

    Comme pour la police, ce paramètre est modifiable par l'utilisateur. En revanche, contrairement à la fonte, il peut être intéressant de jouer sur les différentes tailles, puisque le lecteur peut seulement choisir d'augmenter ou de diminuer la taille. Ainsi, même après modification, les différences seront conservées.

     

    Pour ma part, j'ai opté pour la taille 12 dans Word.

     

     

    La Mise en Forme de vos Paragraphes

    Voilà pour moi les points importants à respecter lors de la mise en forme de vos paragraphes (capture d'écran Microsoft Office Word / Modifier Style Normal / Format / Paragraphes):

     

    Général

  • Alignement : Justifié (fin de toutes les lignes au même niveau)

  • Retrait

  • Retrait de 1ère ligne : Première ligne de 0,5 cm

  • Espacement (en fonction de vos goûts)

  • Interligne : Multiple de 1,15 ou 1,2;
  • Espacement Après : 8 pt (définit l'espace entre deux paragraphes consécutifs)

  • Note : Pour ce qui est de l'espacement, je suis allé voir de nombreux livres numériques et il semble que beaucoup d'auteurs préfèrent l'interligne simple et pas d'espacement entre les paragraphes.

     

    Les Pages Liminaires

    Les pages liminaires sont les premières pages du livre (titre, mention légale, etc.). Les liens ajoutés au début de cette partie traitent relativement bien de la mise en forme de ces pages. En revanche, vous n'êtes pas obligé de suivre scrupuleusement la mise en page définie par Amazon dans ces documents. Pour faire plus professionnel, je vous conseille de télécharger des extraits des livres les plus vendus sur la plateforme pour voir comment sont agencés les différents éléments. Rien ne vous empêche également d'en ajouter à celles listées par le site (page de citation par exemple).

    La couverture

    C'est sur la couverture que les clients d'Amazon vont d'abord vous juger. Si elle ne leur fait pas envie, ils passeront leur chemin. D'une certaine manière, il s'agit de votre vitrine alors, surtout, ne la négligez pas !

     

    Comme pour la mise en forme du fichier texte, je vous invite à consulter les informations mises à disposition par KDP sur leur site en suivant ce lien : Créer une couverture d'eBook.

     

     

    La Couverture : Un travail de pro


    Je ne vais pas vous mentir, il est très fortement conseillé de faire appel à un professionnel pour ce genre de travail. Ils ont l'expérience, le savoir-faire et les logiciels adaptés. Trois choses que le commun des mortels (moi inclus) n'a pas. Si vous partez pour l'option "faire appel" à un professionnel, vous pouvez soit contacter directement différents graphistes et demander des devis, soit opter pour l'une des quatre solutions suivantes :

     

    Les solutions bon marché

    • La "foire aux graphistes" : Je vous l'accorde, le terme n'est pas très glamour, mais c'est pourtant l'idée. Le site Fiverr.com permet à des graphistes indépendants du monde entier de proposer leur service pour créer votre couverture. De ce que j'ai pu voir en farfouillant sur le site, les premiers prix sont aux alentours de 4,20€. Je ne sais pas quel est le résultat pour ce tarif mais, à moins de cinq euros, ça vaut le coup d'essayer.

        Note : Ce site regroupant des graphistes du monde entier, anglais exigé.

     

    • Tout à 5€ : C'est ce que propose le site 5euros.com. Pour 5 €, les graphistes de ce site vont réaliser la couverture de votre prochain best-seller. Comme pour le site Fiverr.com, je pense que cela vaut le détour.


    Pour les portefeuilles plus fournis

    • Kouverture : Le site de l'auteur français David Forrest propose aux auteurs un service plus personnalisé que les solutions précédemment citées. Mais également plus cher (150€ pour les couvertures simples, entre 250€ et 500€ pour les demandes plus complexes). Je vous conseille ce genre de solution si vous n'avez qu'une vague idée de ce que vous voulez. L'encadrement et les différentes propositions vous aideront très certainement à définir votre couverture idéale.


    • 99designs: La promesse du site 99designs : satisfait ou remboursé. Cette plateforme vous permet de déposer votre projet afin de lancer un concours pour les designers du monde entier. En fonction du budget défini, plus ou moins de graphistes se lanceront dans la compétition. À partir d'un certain montant, seuls les plus experts seront autorisés à participer. Les tarifs affichés par le site vont de 179€ à 699€. Quoi que vous décidiez, je vous conseille d'aller jeter un coup d’œil sur le portefolio du site, certaines créations valent vraiment le détour !

    Attention : Avant de vous lancer, lisez attentivement la FAQ du site !

    Gardez en tête que les graphistes choisissent leur concours et que seul le gagnant est rétribué. Si votre prix n'est pas assez élevé, les concurrents ne s'y intéresseront pas. De plus, si vous choisissez cette option, soyez sûr d'avoir du temps à y consacrer. Pour que votre concours réussisse, vous devrez vous rendre le plus régulièrement possible sur votre page, afin de guider les participants. S'ils ne vous sentent pas intéressé, les graphistes en lice risquent d'abandonner votre projet. Dernier point, le site met en avant le fait que, pour attirer plus de graphistes, il est préférable de renoncer à l'option "satisfait ou remboursé".

     

    Attention: Quelle que soit la solution pour laquelle vous optez, attendez-vous à des frais additionnels. Je pense notamment à l'achat de la licence commerciale pour la photographie utilisée pour la création de votre couverture.

     

     

    La Couverture : Et pourquoi un amateur ne pourrait pas ?


    Si comme moi, vous préférez vous retrousser les manches et tout faire vous-même, ce n'est pas impossible. Mais pour l'avoir vécu, si vous n'avez pas d'expérience dans le domaine, je vous ne le conseille pas. Mais alors pas du tout. Pour être tout à fait honnête, j'ai à de nombreuses reprises failli abandonner. Mais bon, un café et ça repart.

     

    Si malgré mes mises en garde, vous souhaitez toujours vous lancer, voici les points clés du processus (et surtout, les conneries à ne pas faire).

     

     

    Calibrez votre moniteur

    Par pitié, ne soyez pas aussi bête que moi et commencez par calibrer votre écran d'ordinateur avant de vous lancer ! Chaque écran à ses propres réglages et ce qui apparaît sur votre écran ne sera vraisemblablement pas affiché de la même manière sur un autre moniteur.

     

    Pour régler votre écran, deux possibilités :

     

    • Utiliser une sonde et un logiciel : Des sondes de calibrage sont vendues dans le commerce. Une fois placée sur votre écran, la sonde va permettre de faire les réglages qui vont bien avec l'aide du logiciel fourni à l'achat. Mais soyons réaliste, ces équipements coûtent cher. Je ne vous conseille pas de faire cet investissement juste pour créer votre couverture.

     

    • Le pifomètre et Microsoft : Cette solution, bien que totalement approximative, va permettre de corriger les plus grosses erreurs d'affichage. Dans les faits, cette alternative se base sur un utilitaire Microsoft présent par défaut sur votre PC. Plusieurs images sont affichées par le logiciel qui, en fonction de ce que vous distinguez ou non, va vous demander de régler un paramètre ou un autre de votre écran. Pour calibrer votre écran via cet utilitaire, suivez la procédure définie dans ce tutoriel du site CNET.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le choix de l'image

    Pour cette étape, il n'y a pas trente-six solutions. Fouillez le net, mais pas n'importe comment. Ne vous amusez pas à prendre la première image trouvée sur Google Image si vous ne souhaitez pas voir débarquer un avocat à votre porte. Si vous utilisez une image, assurez-vous d'abord qu'elle soit libre de droit. De nombreuses banques d'images existent. Vous trouverez certainement votre bonheur sur l'une d'entre elles. Un bonheur qui peut cependant être tarifé, les prix d'une licence pouvant parfois monter jusqu'à plus de soixante euros.

     

    Pour vous aider, le site refeo.com a testé 85 sites de photos gratuites et libres de droit. N'hésitez pas à y piocher pour trouver votre bonheur. Et si jamais ces sites ne suffisaient pas, n'hésitez pas à prendre vos livres préférés dans votre bibliothèque et à regarder le Copyright généralement inscrit en bas de la quatrième de couverture. Le nom après le Copyright (par exemple © Getty Images pour Getty Images) vous indiquera sur quelle banque photo a été récupérée l'image (si bien sûr la photo est tirée d'une banque).

     

    Pour ma couverture par exemple, j'avais récupéré une image sous licence CC0 (licence Creative Commons la plus permissive) sur Pixabay :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quel Logiciel Utiliser

    Maintenant que vous avez trouvé votre image, vous allez certainement devoir la retravailler (pour certaines licences Creative Commons, il s'agit même d'une obligation). Pour ce faire, la star incontestée de la retouche photo reste le logiciel Photoshop d'Adobe. Puissant et permettant de presque tout faire, cet utilitaire est cependant très coûteux et complexe à maîtriser. Bien sûr, il est toujours possible d'apprendre, d'autant plus que les tutoriels pullulent sur la toile, mais cette solution n'est à mon sens ni la plus rentable, ni la plus simple. D'autres logiciels pourront très certainement correspondre à vos besoins :

     

    • Les logiciels de mise en forme : Ces logiciels comme Canva ou Cover Creator d'Amazon permettent de choisir parmi des designs pré-établis, d'y ajouter une image si besoin et de finaliser votre couverture. Notez que ces logiciels ne sont pas des logiciels de retouche d'image, mais bien de création de couverture.

     

    • Les logiciels de retouche photo : Des logiciels comme Paint.net et Gimp permettent de faire des retouches photos pour pas un sous. Plus simples d'utilisation, ils vous permettront d'arriver rapidement (enfin presque) à un résultat satisfaisant. Ces logiciels fonctionnant sur le principe des calques (des images qui se superposent) permettent de travailler chaque partie de l'image de manière indépendante, moyennant beaucoup de patience. C'est d'ailleurs sur Gimp que j'ai réalisé la couverture de mon premier roman, "Rien qu'une ombre".

     

     

    Dimension, Résolution et Format de Sortie

    Vous avez votre image et votre logiciel de traitement photo, vous allez pouvoir commencer le vrai travail. Pour une publication sur la plateforme KDP, la taille de couverture (définition) recommandée est de 2560 pixels de hauteur par 1600 pixels de largeur (soit un rapport 1/6). Si vous ne respectez pas ce ratio, le site étirera la photo ce qui risque de fortement déformer votre image.

    Si vous utilisez l'un des logiciels listés ci-dessus, vous pourrez choisir la taille de votre espace de travail (canevas) en créant votre fichier et en important toutes vos images en tant que calques que vous redimensionnerez ensuite.

     

    Maintenant, pour ce qui est de la résolution (nombre de pixel par unité de longueur), le site demande une valeur minimale de 72 ppp (pixel par pouce). Cette valeur, à ne pas confondre avec la définition, représente la densité de pixels sur l'image. Plus cette valeur est élevée, plus vous aurez une forte concentration de pixels.

    Sous GIMP, par exemple, cette valeur est celle définie par défaut.

     

    Les types de fichier acceptés par KDP sont les fichiers JPEG (Joint Photographic Experts Group) et TIFF (Tagged Image File Format). La principale différence entre ces deux types de fichiers est que le JPEG est un type dit "à pertes", tandis que le TIFF tient de la catégorie du "sans pertes". Dans les faits, le JPEG permettra de réduire significativement la taille du fichier en retirant certains détails non significatifs pour l’œil humain, tandis que le TIFF les conservera, le rendant plus lourd.

    Attention également au profil colorimétrique de votre travail. Pour ce qui est de l'affichage sur écran, il est très fortement conseillé de travailler en RVB (Rouge / Vert / Bleu) qui est le canal utilisé sur tous les moniteurs.

     

     

    Les Informations devant Figurer sur votre Couverture

    Dans l'absolu, les deux éléments essentiels devant apparaître sur votre couverture sont le nom et le titre du livre. Vous pouvez également y ajouter une phrase d'accroche et un sous-titre.

    Pour ce qui est de la fonte d'écriture utilisée et de sa taille, vous trouverez beaucoup d'auteurs sur le net qui abordent ce sujet. Moi, je ne vous donnerai pas de conseil si ce n'est celui-là : faites quelque chose qui vous ressemble, qui vous plaise et qui soit lisible. Cherchez des exemples sur le Net (Google Images, 99designs, etc.) pour voir les rendus qui vous plaisent. Essayez plein de combinaisons différentes et présentez-les à votre entourage pour voir ce qu'ils en pensent.

    Couverture créée avant calibrage

    Couverture retouchée après calibrage

    Déposer son livre électronique sur KDP

    Le bout du tunnel est proche. Vous avez relu votre texte, l'avez mis en forme et avez créé une couverture qui déchire. Vous êtes maintenant fin prêt à mettre votre livre en vente sur la plateforme.

     

    S'inscrire sur KDP

    La première étape consiste bien sûr à s'inscrire. Pas de difficulté particulière à ce se stade, il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de KDP avec un RIB à proximité et de rentrer toutes vos informations personnelles.

     

     

    Informations Fiscales : À ne surtout pas oublier !

    Lorsque vous aurez achevé la création de votre compte KDP, vous remarquerez sûrement un petit panneau d'alerte vous indiquant que que votre profil fiscal n'est pas complet. Lâchez tout ce que vous faites et cliquez sur le lien permettant de mettre vos informations à jour. En effet, il faut savoir qu'Amazon est considéré par la législation comme faisant partie du sol américain. À ce titre, les transactions qui y sont faites sont soumises aux taxes appliquées par les États-Unis (soit 30% à ajouter à la part déjà prise par Amazon). Le site va cependant vous permettre de remplir un formulaire en ligne, le formulaire W-8BEN, vous permettant d'être exempté de cette taxe additionnelle en tant qu'auteur français (ou tout du moins, en tant qu'écrivain ne possédant pas la nationalité américaine ou ne résidant pas aux États-Unis). Avant de commencer, munissez-vous de votre numéro fiscal français (ou du pays dans lequel vous payez des impôts), il vous servira lors du processus de mise à jour.

     

    Si la mise à jour peut parfois s'avérer prise de tête si vous n'êtes pas expert fiscaliste, grosso modo il faut dire non à toutes les questions demandant si vous êtes affilié à l'État américain, puis finir par renseigner son numéro fiscal (enfin, c'est comme ça que j'ai fait).

     

    Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, je vous conseille de lire l'article du très bon site Le Souffle Numérique lancé par l'écrivain Pierrick Messien (dans l'absolu, ce site recense d'excellents articles très utiles pour les nouveaux auteurs).

     

     

    Le Dépôt des Fichiers

    Dernière étape de votre chemin de croix. Le processus est, en soit, assez simple, il vous suffit de préparer tous vos fichiers et de suivre les étapes du site. Si vous souhaitez vous aider d'un tutoriel, je vous conseille une nouvelle fois celui écrit par Pierrick Messien sur le site lesoufflenumérique.com.

     

    Avant de valider la publication de vos fichiers, pensez bien à utiliser le gestionnaire de prévisualisation du site pour repérer les éventuels problèmes d'affichage. Sachez également que, même une fois en ligne, vous pouvez toujours modifier, et le texte, et la couverture de votre livre via votre profil auteur KDP.

    Pour conclure

    Voilà, votre livre est maintenant en ligne. C'est la concrétisation d'une aventure longue de plusieurs mois. J'espère que, comme j'ai pu le ressentir moi-même, vous éprouvez beaucoup de fierté à être arrivé au bout de ce chemin pas toujours facile à suivre.

     

    En revanche, soyez bien conscient que cette étape ne représente pas une fin en soi. Si vous voulez vous démarquer de la masse, vous allez devoir travailler votre communication. Les réseaux sociaux sont un bon moyen de développer votre visibilité, par exemple. La création d'un site ou d'un blog pourrait également s'avérer être un excellent moyen d'améliorer son référencement dans Google. Enfin, vous l'aurez compris, à ce stade beaucoup de choses restent à faire pour percer.

     

    Et c'est bien ce qui rend votre projet si intéressant.

     

    Dans un avenir proche, je mettrai à jour ce site avec des guides pas à pas pour les autres plateformes, ainsi que pour l'édition de livres brochés.

     

    Mais en attendant, il ne me reste qu'à vous souhaiter bon courage !